ACTUALITÉS

L’ÉDITION 2020 DE LA PRIDE MARSEILLE SE DEROULERA AUTOUR DE CONTENUS NUMÉRIQUES

Dans notre communiqué du 3 avril 2020, nous annoncions le report de la Pride Marseille du 28 août au 5 septembre, tout en précisant que ces dates demeuraient «toutefois hypothétiques dans le contexte actuel» et qu’en «fonction de l’évolution de cette crise», nous n’étions «malheureusement pas en mesure de vous garantir qu’elles puissent être maintenues».

Lors de sa dernière réunion, au terme d’une longue année de mobilisations, de travail et d’organisation, le Comité de pilotage Inter-associatif et commerçant a décidé avec beaucoup d’amertume, de modifier la programmation de la Pride Marseille et d’annuler l’édition 2020 de la Marche et du Festival des Fiertés.

Néanmoins, la Pride Marseille se déroulera du 28 août au 5 septembre, autour d’une programmation alternative et de la PrideWeek d’évènements militants, culturels et festifs. Dans ce contexte particulier, le Comité a également décidé de participer, le 28 juin prochain, à la mobilisation mondiale de la Global Pride.

Un temps envisagé, le report de la Marche et du Festival des Fiertés à une date plus tardive, nous semble trop hasardeux. La probabilité d’une vague épidémique est plus forte en automne ou en hiver. De plus, un nouveau report viendrait retarder l’organisation de l’édition 2021.

Reuni.es en Comité de pilotage pour prendre cette lourde responsabilité, nos partenaires associatifs et commerçants, ont suivi les recommandations du bureau de l’association Fierté Marseille Organisation(FMO). Ils ont construit leur décision autour des réflexions suivantes :

– A ce jour, les recommandations gouvernementales sont claires : les grands rassemblements doivent être évités, la distanciation sociale est préconisée ainsi que le respect des gestes barrières. Ce sont autant d’éléments qui nous semblent incompatibles avec l’organisation de nos principaux évènements.

– Nous ne disposons pas d’une visibilité suffisante quant aux responsabilités qui nous incomberaient pour la mise en sécurité des publics. Les protocoles sanitaires qui nous seraient imposés ne sont pas encore connus et notre organisation exclusivement fondée sur le bénévolat n’a pas les moyens, aujourd’hui, de garantir le respect de ces éventuels protocoles.

– Malgré le soutien de nos partenaires institutionnels, les élections municipales à venir augmentent encore un peu plus le flou de notre organisation. De même, nos partenaires privés, n’ont pas la force économique de nous soutenir cette année.

Dans ces conditions, malgré la mise en place de nombreuses solutions alternatives, le Bureau de Fierté Marseille Organisation a considéré qu’il n’était pas raisonnable de maintenir ces évènements en l’état.

Depuis plusieurs années, notre professionnalisme et le respect des règles d’organisation technique et de sécurité nous ont permis de rassurer nos partenaires publics et privés. Cette confiance, essentielle à la pérennité de la Pride Marseille, aurait pu être mise à mal si nous avions persisté dans le maintien d’une Marche et d’un Festival dont nous ne pouvions pas garantir le sérieux de l’organisation.

Enfin, pour le Comité de pilotage et pour le Bureau de Fierté Marseille Organisation, le risque de créer un cluster qui pourrait entrainer une vague de discriminations envers nos communautés ne nous semblait pas acceptable.

Nous tenons donc à nous excuser auprès des différents artistes qui constituaient le line up de cette édition, auprès de nos prestataires privés qui, aujourd’hui, encore plus que d’habitude avaient besoin de travailler, et enfin auprès de nos publics.

La Pride Marseille 2020 va donc se réinventer autour d’une programmation alternative qui n’imposera pas de rassemblements physiques significatifs :

1 – Membre de l’InterPride (coordination internationale de la Fierté),  la Pride Marseille vous invite à participer, le 27 juin prochain, à la mobilisation mondiale de la Global Pride. Autour du thème «Exist – Persist – Resist» ces 24h heures d’émissions en streaming réuniront plus de 350.000 personnes du monde entier.

2 – Création d’une grande campagne de communication autour de la thématique mondiale de la Global Pride. Intitulée «Existe, Persiste, Résiste : n’oubliez pas nos luttes pour l’égalité des Droits», cette campagne permettra à la Pride Marseille d’investir l’espace public, d’être visible et de porter ses revendications d’une façon différente mais néanmoins efficace. 

3 – La PrideWeek se déroulera du 28 juin au 5 septembre autour d’une programmation d’événements militants organisés par nos associations (expositions, conférences-débats, projections, rencontres…) et de rendez-vous festifs proposés par nos commerces.

4 – Le Samedi 5 septembre, la Pride Marseille proposera 5 heures d’émissions organisées en streaming et en direct de différents lieux de Marseille. A cette occasion, vous serez invité à colorer Marseille aux couleurs de l’Arc-En-Ciel. 

Malgré la déception et l’absence de la Marche et du Festival des Fiertés, nous sommes Fier.es de vous proposer une alternative de qualité et d’investir l’espace public d’une façon différente. Nous sommes convaincu.es que ce choix nous permettra de pérenniser la qualité d’organisation de la Pride Marseille pour 2021 et pour ses éditions futures.

En ces temps si troublés, tant du point de vue sanitaire que du point de vue politique, la Pride Marseille, appelle toutes les forces vives de nos communautés à se rassembler et à s’unir autour du militantisme de nos associations, autour de nos commerces qui souffrent économiquement et qui sont des maillons essentiels pour la solidarité, la prévention et la socialisation de nos publics,  et autour de la Pride Marseillequi constitue le fer de lance de nos mobilisations auprès des institutions locales.

Nos combats sont loin d’être achevés. Si pour beaucoup d’entre-nous la vie quotidienne semble plus facile ou «normalisée», nous ne devons pas oublier nos sœurs et frères, souvent précarisées, qui au sein de notre grande famille restent encore sur le bord du chemin. Nous ne devons pas oublier la PMA et son accès aux personnes trans, dont l’adoption a été à nouveau reportée.

Ces communautés ne sont pas minoritaires mais tout simplement invisibles alors qu’elles ont lancé les fondements de nos luttes, qu’elles sont à l’origine de Stonewall et de nos Pride.

Ces sœurs et frères invisibles ont besoin de la Pride, de nous toutes et tous pour obtenir des Droits qui manquent cruellement et qui sont pourtant les plus élémentaires.

Lesbienne, Gay, Bi.e, Trans, Travailleur.se du sexe, Racisé.e, toi qui ne réponds pas à l’injonction sociale, à la norme, toi qui veux être libre de ton identité, de ton corps, tu dois savoir qu’avec ou sans Marche, la Pride Marseille sera toujours à tes côtés pour porter, fière et unie, nos revendications et nos combats.

Fierté Marseille Organisation – Le Bureau

TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ