ACTUALITÉS

ÉLECTIONS RÉGIONALES EN REGION SUD : LA PRIDE MARSEILLE SORT DE SA RÉSERVE !

Les 20 et 27 juin prochains se tiendront le premier et le second tour des Elections Régionales.

La PRIDE MARSEILLE est par essence apartisane. Elle a travaillé et travaillera toujours avec tou·te·s les élu·e·s démocrates et républicain·e·s, quelle que soit leur couleur politique, dans la mesure où elles-ils défendent les valeurs du vivre ensemble et les Droits des personnes LGBTI+. 

Mais il existe néanmoins des «lignes rouges» que nous ne pouvons pas accepter, notamment celle de la remise en cause des Droits fondamentaux et celle qui conduirait nos associations à ne plus pouvoir agir correctement contre les discriminations et de fait, à invisibiliser celles et ceux d’entre-nous qui en ont le plus besoin, notamment les personnes les plus précaires de notre communauté.

Confrontée à une situation politique préoccupante et inédite en Région Provence Alpes Côte d’Azur, la Pride Marseille se voit à nouveau contrainte de sortir de sa réserve. Elle exhorte les électrices et les électeurs, notamment celles et ceux qui sont issu·e·s de notre communauté, à bien mesurer le sens qu’ils s’apprêtent à donner à leurs colères, et à bien réfléchir leurs votes.

La PRIDE MARSEILLE tient à rappeler les propos récents de Monsieur Thierry Mariani au sujet de la communauté LGBTI+ :

  • Le 03 juin 2021, Thierry Mariani était invité du « 8h30 de France Info« . A la journaliste qui lui demandait «Vous n’allez pas couper les subventions aux associations LGBT dans votre Région ?», Monsieur Mariani a répondu : «Je suis pour qu’il n’y ait aucune discrimination, mais je suis contre aussi le fait qu’il y ait aucune promotion d’une communauté quelle qu’elle soit.» Au journaliste qui le relance, il précise : «Il n’y a pas de raisons que je coupe des subventions pour des associations si elles luttent contre la discrimination. Par contre, si c’est des subventions pour lutter pour une sorte de promotion de certaines communautés, que ce soit celle que vous avez évoqué, ou que ce soit d’autres communautés, j’allais dire d’origines étrangères, là oui nous couperons les subventions».
  • De même, lors du débat des élections Régionales diffusé sur France 3 Provence Alpes Côte d’Azur le 9 juin dernier, au sujet des subventions accordées aux manifestations de la Fierté LGBTI+, Thierry Mariani a déclaré, très embarrassé : «Je vous rassure on financera des personnes ou des associations qui ne partagent pas forcément nos opinions».

Nous tenons à rappeler que le travail de nos associations n’est ni du communautarisme, ni du lobbying, ni du prosélytisme :

  • Nous ne militons pour aucun droit supplémentaire, nous voulons l’égalité des Droits.
  • Nous ne militons pas pour une place privilégiée mais pour l’inclusion. Nous voulons que notre société laisse la place à chacune et chacun d’entre nous autour de la table, quelles que soient nos différences. 
  • Nous militons pour le vivre ensemble et pour que notre identité de genre, notre orientation sexuelle ne soient pas des éléments de précarisation ou de discrimination.

Nous tenons à rappeler fermement que le fait d’être une personne lesbienne, gay, bi·e, trans ou intersexué·e n’est pas une opinion et encore moins un choix. Et quand bien même ce serait un choix, nous pensons que chacun et chacune d’entre nous est libre d’aimer sans risquer l’insulte, la moquerie ou la violence.

Nous tenons également à rappeler que la PRIDE MARSEILLE et les associations LGBTI+ ne font aucunement de la «promotion», terme que nous trouvons d’ailleurs bien mal employé à notre encontre par un homme politique en pleine campagne électorale. Nous n’agissons pas comme des lobbyistes pour défendre un intérêt particulier ou pour préserver des privilèges. Nos militant.es œuvrent bénévolement et quotidiennement pour améliorer les conditions de vie des personnes LGBTI+ : parler de «promotion» est une méconnaissance et un déni du travail de terrain exemplaire de nos pairs.

Faire le choix du Rassemblement National et de la liste portée par Thierry Mariani, c’est faire un choix qui s’oppose à toutes les valeurs et de toutes les luttes qui sont portées par la communauté LGBTI+.

Faire le choix du Rassemblement National et de la liste portée par Thierry Mariani c’est accepter de confier notre région pendant les 6 prochaines années à des élu·e·s qui nient et rejettent nos luttes, nos revendications, et le travail de nos associations pour «faire Société».

Pour toutes ces raisons, la PRIDE MARSEILLE sort exceptionnellement de sa réserve et appelle les électrices et les électeurs de la Région Provence Alpes Côte d’Azur à se rendre massivement aux urnes les 20 et 27 juin prochains, à bien mesurer l’enjeu de cette élection, et à voter pour les listes qui portent les valeurs du vivre ensemble et de la République.

FIERTÉ MARSEILLE ORGANISATION – LE BUREAU

TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ